100 parrains pour 100 classes

Visite des élèves de 1ères S au laboratoire LPSC (Laboratoire de Physique Subatomique et Cosmologie), à Grenoble

Par ANNE BRONDEX, publié le jeudi 19 janvier 2017 18:09 - Mis à jour le jeudi 19 janvier 2017 18:15

Cette semaine, une quarantaine d’élèves de 1èreS du lycée se sont rendus à Grenoble pour visiter le laboratoire LPSC (Laboratoire de Physique Subatomique et Cosmologie) dans le cadre de l’opération « 100 parrains pour 100 classes ».

 

Un grand merci à tous les intervenants du laboratoire pour leur accueil, leur souci de clarté dans les explications, leur passion très communicative ... et le temps qu'ils nous ont consacré.

 

 

 

Le laboratoire LPSC est une unité mixte de recherche, associée à l’Université Grenoble-Alpes,  qui a pour mission de comprendre le comportement des particules éphémères créées en laboratoire (à l’aide d’accélérateurs) ou bien issues de l’espace où elles ont été produites à différents moments de l’évolution de l’univers.

 

 

 

 


Programme de la visite : présentation d’une expérience historique (chambre à étincelles/chambre à brouillard) et  de 4 expérimentations du laboratoire :

[if !supportLists]-          [endif]sources d'ions/accélérateurs.

Objectifs : créer un faisceau de particules stable et  intense pour accéder  à l’accélérateur de particules. Les faisceaux sont ensuite collisionnés et  les nouvelles particules peuvent alors être caractérisées.

[if !supportLists]-          [endif] MYRRHA (R&D sur la transmutation des déchets nucléaires).

Applications pour notre quotidien: diminuer la radioactivité et donc la dangerosité des déchets radioactifs de nos centrales nucléaires

[if !supportLists]-          [endif] MIMAC (R&D sur la recherche de matière noire).

Applications pour notre quotidien: la détection des particules non chargées (sécuriser un réacteur nucléaire, adapter/ optimiser  la hadronthérapie dans le traitement d’une tumeur)

[if !supportLists]-          [endif] SCA (Salle de contrôle de l’observatoire P. AUGER, située en Argentine).

Objectifs : détection des rayons cosmiques de très hautes énergies.